mardi 2 février 2016

Je suis Léonard de Vinci de César Casagrande

Résumé : La première partie de cet ouvrage est consacrée à la biographie de Léonard. Sa vie nous est contée de manière chronologique découpée en trois parties selon les grands voyages qui ont marqué sa vie, avec quelques digressions tout de même. Le récit passe rapidement sur les peintures et sculptures de l'artiste avec des reproductions placées de manière peu judicieuse, après les avoir citées. Sur le côté, une chronologie des événements marquants de l'époque. Malheureusement, elle est souvent peu pertinente puisqu'elle n'est pas mise en relation avec la vie de Léonard et n'explique pas non plus tout le contexte historique dans lequel il vit.
La deuxième partie est consacrée de manière assez superficielle aux écrits de Léonard. Les citations qui émaillent le propos semblent être un prétexte : on passe d'une théorie à une autre de manière aussi décousue que la pensée de Léonard. Cela manque un peu d'explications et d'analyses (ce dont nous, nous avons besoin pour comprendre). Basée sur les manuscrits, elle est découpée en trois sous-parties, dont la meilleure est celle consacrée à l'anatomie.
Enfin, nous passons aux inventions de Léonard, à toute la partie mécanique, bref à la pratique. A cela, les théories des machines non construites sont survolées, hormis celle concernant le vol, assez bien expliquée. Ces derniers chapitres tentent d'expliquer que la science et l'art ne s'opposent pas, que Léonard les concilient à merveille, et qu'elles en font l'artiste original que l'on connait.

Quatrième de couverture : Qui était Léonard de Vinci ? Qui se cache derrière ce nom illustre entre tous ? Le peintre de La Joconde ? Le créateur des fêtes les plus éblouissantes de la Renaissance ? Ou bien l'inventeur de machines incroyables qui préfigurent les grandes découvertes contemporaines ? Vinci est tout à la fois, et plus encore... Ce génie universel paraît presque trop beau pour être vrai. Pourtant, tel qu'en lui-même, il garde sa part de mystère.
L'homme dont on croit tout savoir nous échappe dans des zones d'ombre. Et c'est ce qui le rend fascinant. Mozart ou Hugo sont à coeur ouvert pour leurs admirateurs. Vinci, lui, est discret, en clair-obscur.
Pourtant, nul n'est allé plus loin que lui dans la recherche des mystères de la vie, du beau et du sacré. Il est le génie absolu, celui qui réconcilie l'intelligence avec le cœur. Il tend vers l'absolu qui, pour lui, ne saurait être inaccessible. Génie universel, il est aussi intemporel. Vinci ne cesse de ré-enchanter un monde qui refuse de mourir.


Mon avis : C'est une magnifique édition sur papier glacé et chose rare dans les biographies, nous avons également la chance d'avoir des illustrations des œuvres de l'artiste. Je regrette pourtant une vulgarisation trop poussée de l'ouvrage. L'auteur se perd en digressions et laisse davantage exprimer son lyrisme que des analyses pertinentes que ce soit sur la vie ou sur les œuvres de Léonard. Les chronologies en marge n'apportent aucune information utile selon moi et n'éclairent pas du tout le contexte historique. Le prologue, par ailleurs qui est très bien écrit, constitue en fait un résumé de l'ouvrage ce que je trouve assez dommage. Au lieu de mettre la suite en valeur, finalement, elle révèle tout (ce n'est pas un thriller mais il faut savoir ménager ses effets tout de même). Une erreur car ce prologue tient trop de place : 20 pages quand la partie liée à la biographie en elle-même en compte 64, soit un résumé d'un tiers.
Pour aller plus loin : Je vous conseille plutôt la biographie de Sophie Chauveau, spécialiste de Léonard de Vinci. J'ajoute que cette petit collection chez Folio est une pépite. Vous trouverez des biographies sur des personnages très variés, toujours écrites par des spécialistes et qui se lisent comme des romans.Pour aller plus loin concernant Léonard et après avoir bien assimilé sa biographie, je m'intéresse à des ouvrages spécialisés concernant ses manuscrits et inventions. Loin d'avoir son génie, les ouvrages de vulgarisation et de qualité ne manquent et me permettront davantage de cerner le génie de cet homme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez rester poli et courtois