mardi 18 juillet 2017

L'archéologue et le mystère de Néfertiti, Pierre Boulle

L'archéologue et le mystère de Néfertiti Résumé : Il y a près de 3000 ans vivait Néfertiti, illustre épouse du roi Akhenaton et femme influente de la dix-huitième dynastie d'Egypte. Souveraine puissante, charismatique, celle qui éleva le futur Toutankhamon joua un rôle religieux déterminant. Mais beaucoup de zones d'ombre entourent encore cette lumineuse reine qui fascina tant de générations Lors d'un voyage sur la terre des pharaons, le hasard va donner à un jeune aventurier et un archéologuel'occasion d'en apprendre davantage : de découvertes macabres en hallucinations effroyables, ils vont tenter de percer les secrets de l'énigmatique reine.

Quatrième de couverture : La découverte du manuscrit de L'Archéologue est romanesque et émouvante à la fois. C'est presque cinq ans après la disparition de l'écrivain en 1994 que Christiane et Jean Loriot - sa nièce, qu'il considérait comme sa fille, et l'époux de celle-ci - ont osé partir à la découverte des archives de l'auteur du Pont de la rivière Kwaï et de La Planète des singes. D'abord, une armoire pleine de manuscrits et, ensuite, dans la cave de l'ancien domicile parisien de Pierre Boulle, des valises pleines, elles aussi, de manuscrits et de documents. Seul problème, et de taille, Pierre Boulle dactylographiait ses œuvres sur des pelures et celles-ci avaient mal supporté l'humidité du sous-sol. Jean Loriot prit alors sur ses loisirs pour repasser une à une les dizaines de milliers de pelures après que celles-ci eurent séché. Ce travail titanesque lui prit quelques années mais, une fois achevé, il put constituer un dossier complet sur chacun des quelque quarante ouvrages de Pierre Boulle et découvrir, outre des nouvelles inédites, un roman, inédit lui aussi, et dactylographié au recto d'un autre manuscrit. Voici donc L'Archéologue, sorte de roman policier sur fond d'égyptologie, où éclate une fois de plus le machiavélique talent de romancier de Pierre Boulle. Seul et dernier mystère, pourquoi Pierre Boulle n'avait-il pas confié ce roman à un éditeur ? La réponse est peut-être dans ses dernières paroles " j'espère que l'on ne m'oubliera pas. " Et s'il avait voulu, tout simplement, laisser une espèce de bombe romanesque à retardement ?

Mon avis : L'auteur est devenu célèbre avec la publication de La Planète des Singes, se plait avant  tout à construire la rencontre entre deux choses : « le simple et l’étrange » d'où cette énigme un peu surnaturelle.
Le déroulement de l'intrigue n'est pas fluide et entre pensées naïves du narrateur et l'écriture assez simpliste, ce livre de 210 pages se lit très facilement. Il faut dire qu'il s'agit d'une oeuvre publiée à titre posthume. Etait-elle terminée ? Avait-elle déçue son auteur ? Comment départager l'écriture de ce qui a été retrouvé ? L'intrigue est en effet assez succincte. Les personnages très simplistes : le narrateur, idiot, m'a très vite tapé sur les nerfs. Et son antagoniste : l'archéologue à la logique imparable, digne de Sherlock Holmes. On n'apprend pas grand chose sur l'Egypte ancienne et sa mythologie dans ce roman (même si ce n'est pas le but) bien que les explications de l'archéologue à la vue de "simples objets" est assez intéressante. En effet, l'intérêt ici est de savoir comment dépatouiller le mystère avec si peu d'éléments. 
Autre point à souligner : la place des femmes dans ce roman est assez choquante. La reine Néfertiti se réduit à une figure frivole et haïssable et "l'amie" du narrateur, quant à elle, dont la place est assez réduite, et bien elle est qualifiée "d'infidèle" tout aussi frivole bien que personnellement je trouve qu'elle ait raison d'abandonner le narrateur manifestement mauvais pilote et d'une bêtise insupportable. L'auteur a-t-il des choses à reprocher à la gente féminine ? Eternel célibataire, cette conception de la femme assez désuète n'est pas sans montre un certain manque de respect.
J'ai donc trouvé ce livre plutôt décevant. Un aventurier fantasque rencontre un archéologue renommé.
Et, face à eux, se dresse un passionnant mystère, vieux de 3000 ans. Voilà qui aurait pu ajouter à la fortune de l'écrivain. Malheureusement, il n'en est rien. Le livre, d'ailleurs assez court, est vite lu et vite refermé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez rester poli et courtois