samedi 7 avril 2018

Test Hope in a Jar, Philosophy

Hope in a jar

L'année dernière, je vous avais déjà parlé de la marque Philosophy, laquelle est très appréciée de toutes les fashionistas. Lors du test du nettoyant visage, je vous avais fait part de ma déception et de mon incompréhension par rapport au buzz autour de la marque. Comme je suis plutôt persévérante, j'ai décidé d'accorder une seconde chance aux produits de la marque en testant la crème hydratante. Elle fait donc partie de la routine recommandée pour prendre soin de son visage, il est conseillé de l'associer aux autres produits pour plus d'efficacité, une à deux fois par jour (bien qu'il existe une crème spécifique pour la nuit), mais je préfère la tester seule pour en voir réellement les effets sur ma peau. Cette crème est donc adaptée à tous les types de peau et promet une bonne hydratation et de former une barrière cutanée contre les agressions extérieures. Néanmoins, elle contient du paraben...

Parmi la liste des ingrédients, il est à noter la présence d'acide lactique. Ainsi, la crème fonctionne également comme un léger exfoliant: elle donne à notre peau un teint plus uniforme, une texture de peau plus fine et plus lisse et elle resserre les pores.
On peut dire d'ailleurs que la marque place la barre assez haute. En effet, le nom de la crème veut littéralement dire "de l'espoir en bouteille". Plutôt prétentieux... Sur le packaging, on peut lire également qu'il s'agit d'une "crème de renommée internationale". En soi, c'est pas faux, mais ce n'est pas un gage de qualité...
Le design est toujours aussi  sobre, un fond blanc et de belles écritures noires avec des jeux sur l’italique, de quoi afficher le tube dans sa salle de bain sans complexes. Il est très photogénique,  ce qui explique peut-être sa renommée... Il existe différents formats en tube ou en pot selon la contenance choisie donc adaptée à votre utilisation.

La texture est très aqueuse, voire liquide. Vous pouvez voir sur la photo que la "crème" coule sur ma main, presque comme de l'eau. Sa couleur transparente et sa texture fluide permettent une pénétration très rapide dans l'épiderme. On  ne la sent pas du tout une fois étalée. Les personnes qui préfèrent les textures très légères apprécieront. Vous pourrez également vous en servir comme base de maquillage.

Toutefois, et c'est beaucoup plus dérangeant, cette étrange odeur de plastique reste encore une fois. Ce n'est donc pas très agréable pour un produit de beauté et encore moins pour une crème pour le visage. Honnêtement, si tous les produits de la routine soins sentent comme ça, je la fuirai volontiers...

Côté hydratation, je ne la trouve pas particulièrement efficace. Bien au contraire, presque immédiatement après l'application, j'ai la sensation que la peau me tire. Ce ne devrait pas arriver aussi rapidement, non ? C'est presque comme si la texture liquide de la crème avait besoin d'aspirer à elle toute l'eau contenue dans ma peau. Une fois de plus, je déconseille aux peaux sensibles et/ou sèches... La peau absorbe le produit mais n'est pas nourrie donc pour moi, cette crème est inutile. Je n'ai pas noté non plus une diminution de l'apparence des mes pores malheureusement.

Mon avis : Vous l'aurez compris, encore une fois, malgré l'engouement autour des soins Philosophy, je n'ai pas été convaincue par la crème tout autant que par le nettoyant visage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez rester poli et courtois