jeudi 28 septembre 2017

Le gardien de phare, Camilla Läckberg

Le gardien de phareRésumé : Dans ce septième volet de la série qui lui est consacrée, Erica enquête sur l’île de Gräskar dans l’archipel de Fjällbacka, et s’efforce de soutenir sa sœur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d’un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques.

Quatrième de couverture : Par une nuit d'été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu'elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s'enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité : la maison de vacances familiale, l'ancienne résidence du gardien de phare, sur l'île de Gràskàr, dans l'archipel de Fjällbacka. Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka.
Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d'aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, et pourtant, quand la police de Tanumshede commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Bientôt, il s'avère qu'avant de mourir Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l'île de Graskär - appelée par les gens du cru "l'île aux Esprits", car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants...
Erica, quant à elle, est plus que jamais sur tous les fronts. Tout en s'occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu'elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s'efforce aussi de soutenir sa soeur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d'un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques... Avec Le Gardien de phare, Camilla Läckberg poursuit la série policière la plus attachante du moment.

Mon avis : Contrairement aux six autre tomes de cette série, la première scène du roman n'est pas celle du crime qui arrive un peu plus tard que d'habitude dans le déroulement de l'action. En effet, cette fois, la victime et son entourage nous sont présentés en amont de l'intrigue.  Bien évidemment, l'enquête nous permettra d'en apprendre un peu plus sur la victime.  La mort de Mats Sverin, retrouvé tué dans son appartement, amène une enquête plutôt inextricable et longue puisque rien ne semble indiqué les raisons du crime: Mats mène une vie tranquille et paisible mis à part une agression qu'il a subit quelques mois auparavant.
Les violences conjugales constituent le coeur de l'intrigue cette fois-ci, on retrouve plusieurs personnages féminins ayant subit ce traumatisme et des enfants ayant vécus dans des contextes familiaux difficiles.  
Ceci dit, je trouve que cet opus de Camilla Läckberg n'est pas le meilleur. Si l'on retrouve avec satisfaction nos personnages préférés, l'intrigue laisse un peu à désirer. L'histoire de l'île aux esprits n'est pas assez creusée. Encore une fois l'auteur opte pour la formule "retrospection" en plongeant le lecteur dans des passages qui reviennent sur des événements datant du XIXème siècle.Toute cette partie est assez prévisible. Dommage pour un polar. En effet, même si j'aime beaucoup les personnages familiers que j'ai plaisir à retrouver à chaque tome, j'ai trouvé que leurs histoires respectives (le quotidien d'Erica et Patrick avec leurs enfants, les problèmes de couple de Paula, la reconstruction d'Anna) ont pris trop de place dans ce roman au détriment de l'enquête policière, moins développée. Il faut dire aussi que cet opus était vraiment dégoulinant de bons sentiments... peu crédibles d'ailleurs. Finalement je reconnais être un peu déçue par le manque d'originalité de Camilla Läckberg, qui se complait dans sa zone de confort et ne prend aucun risque.
Résultat de recherche d'images
Pour aller plus loin : Bien évidemment, je veux savoir ce qui va se passer ensuite, je suis trop attachée aux personnages et si l'enquête suivante est plus travaillée, je lirai le tome suivant avec plaisir (mais pas tout de suite).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Veuillez rester poli et courtois